Rachel Whitebread à la Tate Britain

Rachel Whitebread à la Tate Britain

RACHEL WHITEREAD A LA TATE BRITAIN DE LONDRES
> Jusqu’au 21 janvier 2018

La plus importante exposition jamais consacrée à Rachel Whitebread. Présentation de ses directions prises depuis trente ans.
Des oeuvres datant de son premier solo show en 1988 jusqu’à celles faites spécialement cette année pour la Tate Britain.
Construction, démolition, architecture, formes domestiques, autant de directions artistiques
qui sont réinterprétées de façon personnelle en tant qu’expériences et mémorisations.
Rachel Whiteread, une artiste qui aime recycler les matériaux dits ordinaires.

Rachel Whiteread > Room 101, 2003 et Stairs, 1995.

Sur un espace dédié de 1500m2, ses grandes réalisations peuvent se déployer comme
Book Corridors (couloirs de livres) ou Room 101 (allusion à George Orwell).
Des sections spéciales sont dévolues à ses travaux préparatoires et à ses dessins.
On peut y voir aussi les projets publics qui auront été les siens
comme WaterTower pour New York (1998), Holocostaut Memorial pour Vienne (2000),
Monument pour Trafalgar Square (2001), Embankment pour la Tate Modern (2005).

Rachel Whiteread >Book Corridors, 1997 et Clear Torso, 1993.

Lien site Web de la Tate Britain : 
http://www.tate.org.uk/whats-on/tate-britain/exhibition/rachel-whiteread

Vidéo : présentation de l’exposition et de la démarche de Rachel Whiteread
par Linsey Young, de la Tate Britain, commissaire de l’exposition

 

 

 

 

COMMENTAIRES